Alfred Bruneau

Image - Alfred Bruneau

Commentaires

Le compositeur Alfred Bruneau (1857-1934) fut un ami intime de Zola dans la dernière partie de la vie du romancier. Il mit en musique Le Rêve (1891) et L'Attaque du moulin (1893), deux oeuvres créées à l'Opéra-Comique, avant de composer des drames lyriques sur des livrets en prose de Zola (Messidor, 1897 ; L'Ouragan, 1901 ; L'Enfant roi, 1905).Ce portrait est accompagné du texte suivant : "Le compositeur le plus personnel de la jeune école française. Osa, le premier, faire chanter des personnages vivant notre vie de tous les jours et sut imposer, avec l'aide puissante d'Emile Zola, la prose dans le drame lyrique. Tous les partisans de la routine et du statu quo, des vers mirlitonesques et des costumes Charles IX ou Louis XV, ne lui ont pas encore pardonné les pierres qu'il jeta de si magistrale façon dans leur mare aux grenouilles. Musicien inspiré, critique indépendant et fier, il n'a jamais connu les compromissions dégradantes. C'est un grand artiste et un grand caractère. Cache sous des allures saccadées et nerveuses l'âme la plus vibrante et la plus tendre. Très populaire et très aimé à Nantes qui a toujours été la première ville de province à jouer ses belles oeuvres." 

Auteur

Mich (Michel Liébeaux, dit) (1881-1923)

Date

1903

Origine

Collection J.-S. Macke

Mots-clés

  • Alfred Bruneau
  • Mich