Cavaignac, Boisdeffre et Roget

Image - Cavaignac, Boisdeffre et Roget

Commentaires

Godefroy Cavaignac (1853-1905) devient ministre de la Guerre dans le gouvernement Brisson (juin-septembre 1898). Fervent antidreyfusard, il s'oppose à la révision du procès Dreyfus. Après le suicide d'Henry, Brisson accepte la proposition de révision, ce qui entraîne la démission de Cavaignac le 3 septembre 1898.Le général Raoul de Boisdeffre (1839-1919) fut l'artisan de l'alliance militaire avec la Russie. En 1896, en tant que chef d'Etat-major général, il charge Henry de faire grossier le dossier d'accusation contre Dreyfus. Suite aux aveux et au suicide d'Henri, Boisdeffre démissionne.Le général Roget, alors colonel, était, avec le commandant Bertin-Mourot, sous-chef du 4e bureau de l'Etat-major lorsqu'Alfred Dreyfus y fit son stage en 1893. Sa déposition, lors du procès de Rennes, est très virulente à l'égard de Dreyfus.

Auteur

Non déterminé

Date

Août 1899

Origine

Bibliothèque nationale de France, département des estampes et photographies

Mots-clés

  • Affaire Dreyfus
  • Procès de Rennes
  • Cavaignac
  • Boisdeffre
  • Roget