Cavaignac et le général Roget

17 Cavaignac et Général Roget

Commentaires

Godefroy Cavaignac (1853-1905) devient ministre de la Guerre dans le gouvernement Brisson (juin-septembre 1898). Fervent antidreyfusard, il s'oppose à la révision du procès Dreyfus. Après le suicide d'Henry, Brisson accepte la proposition de révision, ce qui entraîne la démission de Cavaignac le 3 septembre 1898.Le général Roget, alors colonel, était, avec le commandant Bertin-Mourot, sous-chef du 4e bureau de l'Etat-major lorsqu'Alfred Dreyfus y fit son stage en 1893. Sa déposition, lors du procès de Rennes, est très virulente à l'égard de Dreyfus.

Auteur

Non déterminé

Date

Août 1899

Origine

Bibliothèque nationale de France, département des estampes et photographies

Mots-clés

  • Affaire Dreyfus
  • Procès de Rennes
  • Cavaignac
  • Roget