Chez M. Pailleron

Image - Chez M. Pailleron

Commentaires

Emile Zola envisage de se porter candidat à l’Académie française dans une interview publiée dans La Presse du 19 juillet 1888. Il pose sa candidature à l'Académie française, pour la première fois, le 1er mai 1890. Il subira, jusqu'en mai 1898, 19 échecs et l'Affaire Dreyfus lui ferme définitivement les portes de l'Institut. Les caricaturistes vont donc abondamment se moquer de l'acharnement de Zola à vouloir se faire élire.Accompagnant cette vignette de Robida pour Les Visites de M. Zola, est écrit le dialogue suivant inventé par l'auteur de la caricature.M. Pailleron. - Je ne comprends que la plaisanterie fine, de bon ton, de bonne compagnie. Raffiné ! monsieur, toujours raffiné !M. Zola. - Voyez les Héritiers Rabourdin. Ils n'ont été joués que deux fois, le public n'a pas compris, mais vous, l'auteur de La Souris, vous auriez souri ! Il y avait des mots comme cela, qui sont dignes de vous.

Auteur

Albert Robida (1848-1926)

Date

1888

Origine

La Vie parisienne, 1888

Mots-clés

  • Académie française
  • Pailleron
  • Robida