Colonel Picquart

Image - Colonel Picquart

Commentaires

Offert par l'école polytechnique (1794-1894)Au dos de la carte postale cartonnée on lit : A. Gerschele photographe de l'école polytechnique et de l'Ecole centrale des arts et manufactures, Bd St Martin, Paris.En décembre 1894. le capitaine Alfred Dreyfus est condamné à la déportation pour espionnage sur la foi d'un " dossier secret " fabriqué de toutes pièces par la Section de statistique et transmis aux jurés lors de leur délibération. Alfred Dreyfus est dégradé dans la cour de l'Ecole militaire.Le 1er septembre 1896, le nouveau chef de la Section de statistique, le colonel Marie-Georges Picquart (1854-1914), convaincu de la culpabilité du chef de bataillon Esterhazy, demande à sa hiérarchie dans une note secrète de permettre la révision du procès Dreyfus. Il est muté en Tunisie par l'Etat-major. Le 13 janvier 1898, Zola publie "J'accuse...! " dans L'Aurore. La révision du procès Dreyfus s'en suivra.  La Cour de cassation réhabilitera le 12 juillet 1906 le capitaine Dreyfus, et le colonel Picquart. En octobre 1906, Clémenceau, devenu Président du Conseil, fera du Général Picquart son ministre de la guerre.   

Auteur

A. Gerschel

Date

1894

Origine

Collection Puaux-Bruneau

Mots-clés

  • Picquart
  • Affaire Dreyfus
  • Armée