Devant le lit de mort de Nana

Image - Devant le lit de mort de Nana

Commentaires

"Toutes avaient leurs chapeaux et leurs gants, comme des dames en visite ; et seule, les mains, nues, découffiée, pâlie par la fatigue de trois nuits de veille, elle [Rose Mignon] restait stupide et gonflée de tristesse, en face de cette mort si brusque." (Emile Zola, Nana, Chapitre XIV)Illustration située à la page 439 de l'édition ne varietur

Auteur

Georges Bigot

Date

1882

Origine

Centre Zola

Mots-clés

  • Nana
  • Illustration
  • Georges Bigot