Emile Zola, la tête appuyée sur la main gauche

Image - Emile Zola, la tête appuyée sur la main gauche

Commentaires

"J'ai connu Marcellin Desboutin chez Manet, il y a longtemps déjà, une quinzaine d'années... Je l'ai vu à l'oeuvre, je sais que sa vie, surtout dans ces trente dernières années, a été tout entière consacrée au plus fervent labeur... Cet art de la pointe séche, si personnel, si vivant, il y règne, il y est roi. Il faut l'avoir vu attaquer directement une planche à l'aide de la pointe, dont il se sert ainsi que d'un crayon. Il prend une planche comme il prendrait une page d'album ; en une seule séance le plus souvent il enlève un portrait, d'un trait magistral et définitif. C'est le peintre en lui qui, se dégageant des procédés mécaniques de l'ancienne gravure et des hasards de la morsure à l'eau-forte, se laisse aller à l'impression directe de la nature... Il y a donc là une admirable collection de portraits contemporains..." (Emile Zola, "Préface" au Catalogue de l'exposition de l'oeuvre gravé de Marcellin Desboutin, 30 juin 1889)

Auteur

Marcellin Desboutin (1823-1902)

Date

1878-1879

Mots-clés

  • Portrait
  • Marcellin Desboutin