Francesca da Rimini

Image - Francesca da Rimini

Commentaires

Zola avait trouvé  chez les bouquinistes, le long des quais de la Seine, des gravures de Calamatta du célèbre tableau d'Ary Scheffer, Francesca da Rimini.Dans une lettre à Cézanne datée du 25 mars 1860, Emile Zola écrit : "Je ne sais si tu connais Ary Scheffer, ce peintre de génie mort l'année dernière : à Paris, ce serait un crime de répondre non, mais en province, ce n'est qu'une grosse ignorance. Scheffer était un amant passionné de l'idéal, tous ses types sont purs, aériens, presque diaphanes. Il était poète dans toute l'acception du mot, ne peignant presque pas le réel, abordant les sujets les plus sublimes, les plus délirants. Veux-tu rien de plus poétique, d'une poésie étrange et navrante, que sa Françoise de Rimini ?"Mais 8 ans plus tard, l'opinion de Zola sur Scheffer changera :Il écrira en 1868 : "Aujourd'hui, on peint des pensées, comme autrefois on peignait des corps. L'extase maladive a fait naître des Ary Scheffer, des poètes qui ont voulu rendre des esprits, des êtres immatériels, par des lignes et des colorations matérielles." (Mon Salon, 1868). Et en 1875, il écrira encore : "Les maîtres, un Eugène Delacroix par exemple, ont encore su se tenir dans le monde matériel du dessin et de la couleur. Mais les extatiques, les Ary Scheffer et tant d'autres, se sont perdus dans une quintessence qui les a menés droit à la négation même de la peinture." (Emile Zola, "Une Exposition de tableaux à Paris", in Le Messager de l'Europe, juin 1875).

Auteur

Ary Scheffer (1795-1858)

Date

1835

Origine

The Wallace Collection, Londres

Mots-clés

  • Ary Scheffer