Jean-Baptistin Baille

Image - Jean-Baptistin Baille

Commentaires

Originaire d'Aix-en-Provence, où son père tenait l'hôtel des Thermes, Jean-Baptistin Baille (1841-1918), fut l'un des deux grands amis de jeunesse de Zola, l'autre étant Cézanne. Tous trois, élèves du collège Bourbon à Aix-en-Provence, formaient un "trio d'inséparables". "Ravagés d'une fièvre de littérature et d'art" (L'OEuvre), ils allaient au théâtre d'Aix, écrivaient des vers, parcouraient la campagne, chassaient, allaient à la pêche et faisaient des parties de baignades dans la campagne aixoise. Obligé de suivre sa mère à Paris à partir de 1858, Zola écrivit de nombreuses lettres à Baille dans lesquelles il dénoncait parfois l'esprit matérialiste de son ami. Reçu à l'Ecole polytechnique en 1861, Baille retrouva Zola à Paris ; ils se fréquentèrent jusqu'en 1867. Baille devint astronome adjoint à l'Observatoire de Paris, puis s'occupa de la fabrique d'appareils d'optique de son beau-père. Ses relations avec Zola s'espacèrent ; ils prirent chacun un chemin différent, leur vision du monde n'étant plus la même. Zola le peignit dans son roman L'OEuvre sous les traits de Dubuche, ce que Baille n'apprécia pas.

Auteur

Non déterminé

Date

Vers 1866

Origine

Collection particulière

Mots-clés

  • Jean-Baptistin Baille
  • Aix-en-Provence
  • Jeunesse de Zola