Jeunes grecs faisant battre des coqs, dit aussi Un combat de coqs

Image - Jeunes grecs faisant battre des coqs, dit aussi Un combat de coqs

Commentaires

"M. Gérôme travaille pour tous les goûts. Il y a en lui une pointe de gaillardise qui réveille un peu ses toiles ternes et mornes. En outre, pour dissimuler le vide complet de son imagination, il s'est jeté dans l'antiquaille [...] Lorsque M. Gérôme a donné le dernier coup de pinceau sur une toile, il se dit sans doute : "J'ai fait un tableau."Eh ! non, monsieur, vous n'avez pas fait un tableau. C'est là, si vous le voulez, une image habile, un sujet plus ou moins spirituellement traité, une marchandise à la mode. Mais jamais un ébéniste ne croit avoir fait une œuvre d'art lorsqu'il a établi élégamment et marqueté un petit meuble de salon. Vous êtes cet ébéniste ; vous savez à merveille votre métier , vous avez dans les doigts une habileté prodigieuse. Voilà votre talent d'ouvrier.Je cherche vainement en vous le créateur. Vous n'avez ni souffle, ni caractère, ni personnalité d'aucune sorte. Vous ne vivez pas vos œuvres, vous ignorez la fièvre, l'élan tout-puissant qui pousse les véritables artistes. On sent que vous êtes à votre besogne comme un manœuvre est à sa tâche ; vous ne laissez en elle rien qui vous appartienne, et vous livrez un tableau au public comme un cordonnier livre une paire de bottes fines à un client." (Emile Zola, "Nos peintres au Champ de Mars", in La situation, 1er juillet 1867). 

Auteur

Jean Léon Gérôme (1824-1904)

Date

1846

Origine

Paris, Musée d'Orsay

Mots-clés

  • Jean Léon Gérôme
  • Exposition universelle