La bête a deux têtes

Image - La bête a deux têtes

Commentaires

Suite à la démission du ministère Méline, le 15 juin 1898, Henri Brisson est chargé de former un gouvernement, mis en place le 28 juin. Son ministre de la guerre, qui sera donc en première ligne dans cette affaire Dreyfus qui n'en finit pas, est Godefroy Cavaignac. Celui-ci affirme, le 7 juillet, dans un discours à la Chambre, détenir les preuves irréfutables de la culpabilité de Dreyfus : il fait état, en particulier, de trois documents extraits du "dossier secret".

Auteur

Mob

Date

5 juillet 1898

Origine

La Croix, 5 juillet 1898

Mots-clés

  • Affaire Dreyfus
  • Politique
  • Cavaignac
  • Brisson