La femme à sa toilette, dit aussi La Maîtresse

Image - La femme à sa toilette, dit aussi La Maîtresse

Commentaires

Peintre vénitien, Le Titien semble avoir voulu faire de ce tableau une allégorie de la Vanité,  mais on peut y voir aussi une célébration sensuelle de la beauté féminine. Le Titien perpétue ici un des traits qui distinguent l'art vénitien du reste de l'Italie : la richesse chromatique."Le tour du salon terminé, M. Madinier voulut qu'on recommençât ; ça en valait la peine. Il s'occupait beaucoup de madame Lorilleux, à cause de sa robe de soie ; et, chaque fois qu'elle l'interrogeait, il répondait gravement, avec un grand aplomb. Comme elle s'intéressait à La Maîtresse du Titien, dont elle trouvait la chevelure jaune pareille à la sienne, il la lui donna pour la Belle Ferronnière, une maîtresse d'Henri IV, sur laquelle on avait joué un drame, à l'Ambigu." (Emile Zola, L’Assommoir, Chapitre III, paris, Gallimard, La Pléiade, p. 445). 

Auteur

Le Titien (Tiziano Vecellio, dit) (vers 1488-1576)

Date

Vers 1515

Origine

Musée du Louvre, Paris

Mots-clés

  • Le Titien
  • L'Assommoir