La Mus’ à Zola

dessin 864 La Mus à Zola

Commentaires

Dans La Vie parisienne du 25 juin 1898, on trouve une page intitulée "Projets pour la prochaine exposition : Muses parisiennes".A côté du dessin de la muse à Zola, est écrit: " Le grand homme de Médan n'a pas demandé pour la statue de sa Muse un emplacement sur nos promenades, dans nos squares ou dans nos quartiers à la mode ; artiste comme il l'est dans les moelles, c'est sur la délicieuse vallée de Pantin - son dulcia Tempe - qu'il a jeté son dévolu. Là, au milieu des travailleurs féconds, son oeuvre féconde s'épanouira en pleine fécondité et étendra ses rayons féconds sur toute la terre féconde. Statue à double face, elle représente d'un côté Nana - Nana venait d'être levée - de l'autre, du bon, la Mouquette exhibant ce qui a fait la fortune du volume. Autour du socle, tous les serments, toutes les accusations du grand homme :  Je jure que je suis l'auteur qui se vend le plus, j'accuse tous mes confrères de n'avoir aucun talent, je jure que c'est moi qui éclaire le monde et lui ai appris à lire..."

Auteur

Non déterminé

Date

25 juin 1898

Origine

La Vie parisienne, 25 juin 1898

Mots-clés

  • Affaire Dreyfus
  • J'Accuse
  • Nana