Le départ du train blanc

Image - Le départ du train blanc

Commentaires

"Mais le départ du train blanc était toujours le vif intérêt, la grosse émotion de la journée, car il emportait les grands malades qu'il avait apportés, et parmi lesquels se trouvaient naturellement les bienaimés de la sainte Vierge, les élus du miracle. Aussi une foule se pressait-elle sous la marquise, obstruant le vaste promenoir couvert, long d'une centaine de mètres. Tous les bancs étaient occupés, encombrés de pèlerins et de paquets, qui attendaient déjà." (Emile Zola, Lourdes)Illustration située à la page 545 de l'édition ne varietur

Auteur

Henri Lanos

Date

1895

Origine

Centre Zola

Mots-clés

  • Les Trois Villes
  • Lourdes
  • Illustration
  • Henri Lanos