Le mouvement préfectoral

Image - Le mouvement préfectoral

Commentaires

Encore Président du Conseil pour quelques jours, Henri Brisson est favorable à Dreyfus, tout comme il ser favorable à la loi de séparation des Eglises et de l'Etat. Il est donc une cible appréciée de la presse catholique.Emile Zurlinden était gouverneur militaire de Paris au moment de l'affaire Dreyfus. Ephémère Ministre de la Guerre dans le cabinet Brisson (5 septembre 1898 - 17 septembre 1898), il démissionna pour ne pas avoir à prendre l'initiative d'une révision du procès Dreyfus. Il redevint alors gouverneur militaire de Paris.

Auteur

Mob

Date

20 octobre 1898

Origine

La Croix, 20 octobre 1898

Mots-clés

  • Affaire Dreyfus
  • Henri Brisson
  • Emile Zurlinden