Le sommeil d'Antiope

Image - Le sommeil d'Antiope

Commentaires

Le Corrège fut l'un des grands maîtres italiens de la Renaissance.Mazarin acheta l’Antiope, que ses héritiers vendirent à Louis XIV. La beauté de l’œuvre réside surtout dans le mouvement des corps et la lumière blonde qui baigne le nu. Le paysage à l'arrière-plan, sombre, contraste avec la blancheur éclatante du corps nu d'Antiope. Tout a été dit sur la grâce du Corrège, sur sa morbidezza, sur son art de traduire le charme de la femme."Boche et Bibi-la-Grillade ricanaient, en se montrant du coin de l'oeil les femmes nues ; les cuisses de l'Antiope surtout leur causèrent un saisissement." (Emile Zola, L’Assommoir, Chapitre III, Paris, Gallimard, La Pléiade, p. 445)

Auteur

Le Corrège (Antonio Allegrit, dit) (1489-1534)

Date

1523

Origine

Musée du Louvre, Paris

Mots-clés

  • Le Corrège
  • L'Assommoir