Les malades allongés

Image - Les malades allongés

Commentaires

"Puis, en avant, devant la Grotte même, les grands malades restaient allongés, les dalles disparaissaient sous ce pitoyable flot, une mare d'horreur élargie et stagnante. Il s'était produit un enchevêtrement de voitures, de  brancards, de matelas, inexprimable. Certains, dans des chariots, des gouttières, des sortes de cercueils, se soulevaient, dominaient ; tandis que les plus nombreux, au ras de terre, semblaient couchés sur le sol." (Emile Zola, Lourdes)Illustration située à la page 401 de l'édition ne varietur.

Auteur

Henri Lanos

Date

1895

Origine

Centre Zola

Mots-clés

  • Les Trois Villes
  • Lourdes
  • Illustration
  • Henri Lanos