Réunion de famille

peinture 553 Réunion de famille Bazille

Commentaires

Originaire d'une famille protestante de la haute bourgeoisie montpelliéraine, Frédéric Bazille interrompit ses études de médecine pour la peinture. En 1862, il entra à Paris dans l'atelier de Gleyre et se lia avec les peintres de "l'école des Batignolles". Il était un habitué du café Guerbois ; il habitait aux Batignolles dans la même maison que Fantin-Latour.La Réunion de Famille, acceptée au Salon de 1868, montre combien Bazille sera sensible à l'éclairage méridional dur."Dans la même salle, auprès de la marine de ce dernier, se trouve un tableau de Frédéric Bazille : Portraits de la famille, qui témoigne d'un vif amour de la vérité. Les personnages sont groupés sur une terrasse, dans l'ombre adoucie d'un arbre. Chaque physionomie est étudiée avec un soin extrême, chaque figure a l'allure qui lui est propre. On voit que le peintre aime son temps, comme Claude Monet, et qu'il pense qu'on peut être un artiste en peignant une redingote. Il y a un groupe charmant dans la toile, le groupe formé par les deux jeunes filles assises au bord de la terrasse." (Emile Zola, Mon Salon, 1868)

Auteur

Frédéric Bazille (1841-1870)

Date

1867

Origine

Paris, Musée d'Orsay

Mots-clés

  • Frédéric Bazille
  • Batignolles
  • Mon Salon