Sarah Bernhardt

Image - Sarah Bernhardt

Commentaires

"Parmi les portraits il faut nommer comme le plus réussi, non par ses mérites réels mais par le succès qu'il a remporté auprès du public, celui de Mme Sarah Bernhardt, sociétaire de la Comédie-Française, exécuté par Clairin. La jeune artiste est étendue sur un canapé dans une pose nonchalante, et son corps a pris des sinuosités si serpentines qu'il est impossible de deviner où se trouvent ses flancs, ses genoux ou ses talons. Je sais bien que Mme Sarah Bernhardt passe pour la personne la plus maigre de France ! mais ce n'est pas une raison pour l'allonger sur un canapé de telle façon que son peignoir paraisse ne recouvrir aucun corps. Les boutons même tiennent plus de place. Ajoutez que le canapé est rouge, les coussins jaunes, et qu'un borzoï est couché sur le tapis, et vous aurez une idée de la tache éclatante que fait le tableau pendu au mur. Peu s'en faut que la jeune actrice n'ait fondu entre les brasiers allumés par le peintre. Enfin, la tête m'a paru peu ressemblante, trop flattée dans le sens de la beauté conventionnelle. Mme Sarah Bernhardt n'est pas jolie, mais elle a des traits fins et intelligents, dont Clairin n'a su rien faire qu'un minois régulier et vulgairement sensuel, tel que le peindrait un Cabanel". (Emile Zola, Le Salon de 1876 - Lettres de Paris, Deux Expositions d'art au mois de Mai, juin 1876).

Auteur

Georges, Jules, Victor Clairin (1843-1919)

Date

1876

Origine

Petit-Palais, Paris

Mots-clés

  • Georges Clairin
  • Sarah Bernhardt