Un fou sous Henri III

Image - Un fou sous Henri III

Commentaires

"Avant l'ouverture du Salon, on a fait quelque bruit autour de la toile de M. Roybet, Un fou sous Henri III. On parlait d'une personnalité fortement accusée, d'un réalisme large. J'ai vu la toile, et je n'ai pas compris ces applaudissements donnés à l'avance. C'est là de la peinture honnête, plus solide assurément que celle de M. Hamon, mais d'une énergie fort modérée. La personnalité annoncée ne s'est pas révélée à mes regards.Le fou, tout de rouge habillé, tient en laisse deux dogues qui ont l'air de deux bons enfants ; il rit, montrant les dents, et on dirait, à le voir, un satyre habillé.Le sujet importe peu d'ailleurs, et le pis est que je trouve ces chiens, surtout cet homme, traités d'une façon petite. Ici, encore, les détails dominent l'ensemble ; les étoffes manquent de souplesse, les mains du personnage ressemblent à deux palettes de bois, et la face paraît ciselée avec soin.Je ne sens pas la chair, dans tout ceci et, si j'éprouve quelque sympathie, c'est pour les deux dogues qui sont plantés beaucoup plus carrément que leur maître." (Emile Zola, Les Réalistes du Salon, 11 mai 1866).

Auteur

Ferdinand Roybet (1840-1920)

Date

1866

Origine

Musée de Grenoble

Mots-clés

  • Ferdinand Roybet
  • Salon