Villerville

Image - Villerville

Commentaires

Guillemet fait la connaissance de Zola au café Guerbois et entretient avec l'écrivain une abondante correspondance qui contribuera à nourrir le roman L'Œuvre (1886),Emile Zola possédait plusieurs tableaux de Guillemet : Temps gris, La Campagne à Aix, furent vendus lors de la vente après décès de Zola à l'hôtel Douot du 9 au 13 mars 1903.Les Chaumières fut vendu lors de la vente de la succession de Madame Emile Zola (9-10 novembre 1925)."Au nombre des jeunes paysagistes en passe de devenir à leur tour des maîtres, je nommerai Guillemet, dont les toiles furent très remarquées lors du dernier Salon. Cette année son tableau appelé Villerville m'a paru encore meilleur. C'est tout simplement un rivage de mer à marée basse, des éboulis et des falaises à droite, la mer à gauche, une ligne verte à l'horizon. Cela donne une pression sombre et sublime : une brise saline venant de la mer vous souffle au visage ; le soleil se couche, l'ombre approche des immensités lointaines. Ce qui constitue l'originalité de Guillemet, c'est qu'il garde un pinceau vigoureux tout en poussant à l'extrême l'étude des détails. Il appartenait autrefois à un groupe de jeunes artistes révolutionnaires qui se piquaient de n'exécuter que des esquisses ; plus le côté technique était maladroit et plus bruyamment on vantait le tableau. Guillemet a eu le bon sens de se séparer du groupe et il lui a suffi de soigner davantage ses toiles pour connaître le succès. Il est devenu peu à peu un personnage connu, tout en gardant, je l'espère, ses convictions premières. Sa technique s'est perfectionnée et son amour de la vérité est resté le même." (Emile Zola, Deux Expositions d'art au mois de Mai - Lettres de Paris, juin 1876).

Auteur

Jean-Baptiste Antoine Guillemet

Date

1876

Origine

Musée des Beaux-Arts, Caen

Mots-clés

  • Antoine Guillemet
  • Impressionnisme
  • Salon