Zola et la postérité

12 La Croix 13-14 février 1898

Commentaires

Face à ses juges, Emile Zola livre son oeuvre entière à la postérité et demande d'être jugée uniquement sur elle. A l'inverse, il considère que les militaires à l'origine de l'Affaire Dreyfus tomberont rapidement dans l'oubli, victimes de l'infamie qu'ils ont ourdie...

Auteur

Mob

Date

13-14 février 1898

Origine

La Croix, 13-14 février 1898

Mots-clés

  • Affaire Dreyfus
  • Procès Zola